Le Brigand du Sertão

Flavio COLIN, Wellington SRBEK

Sarbacane, 2014
Traduit du portugais (Brésil) par Fernando Scheibe et Philippe Poncet



Le cangaçeiro (c'est le nom donné aux bandits au Brésil) Antonio Mortalma, c'est le genre de gars que l'on n'aimerait pas rencontrer au coin de la rue : balaise, barbu (moi aussi, mais je suis pas cangaçeiro), terrifiant, un peu démoniaque. Bref, le mec qui fait flipper ! Problème, il rançonne allégrement la région !

Par des angles différents, l'album décrit la vie du perso principal en utilisant le regard de quelques personnages de l'histoire. Mais tous les chapitres ont un point commun : Mortalma. L'ensemble offre au lecteur un patchwork de points de vue à la construction proche de Pulp fiction avec des intrigues qui se rejoignent pour dessiner le portrait du héros. Des duels aussi à la Il était une fois dans l'Ouest.

Le dessin de Flavio Colin est rond, enveloppant et plein d'expressions de visages. On en trouve de superbes exemples sur le net.

Bref, un western à la sauce brésilienne qui assure !

Marc Suquet

partager sur facebook :