Retour à la liste des rencontres

Dix-septième festival du Goéland masqué

Du 2 au 5 juin 2017


Fidèle à son habitude à cette période de l’année, le Palmipède piscivore masqué a déployé "ses ailes de géant" au-dessus du Pays bigouden. Il venait annoncer à tous le début de son Festival international. Le 17e... déjà le 17e !

Festival qui s’est déroulé du 2 au 5 juin, principalement "dans les endroits les plus emblématiques de Penmarc’h".

Le programme, toujours bien rempli, a fait ses preuves et il enchante, chaque année, les nombreux visiteurs ainsi que les habitants de cette belle région du bout du monde : Murder Party (of course !), intervention d’auteurs dans plusieurs établissements scolaires, soirée cinéma (au cinéma Eckmühl), expositions, atelier d’écriture, dictées, jeux, lectures, parfois musicales, concerts dans les bars et bistrots partenaires et, bien évidemment, conférences, débats, rencontres et interviews d’auteurs (plus d’une cinquantaine), dédicaces... qui se déroulent principalement dans la Salle Cap Caval et sur son esplanade.

Pour notre part, nous avons – comme chaque année – fait de belles rencontres : Frank Bouysse, Yvon Coquil, Denis Flageul, Alain Goutal, Julien Lamanda, Hervé Le Corre, Ian Manook, Colin Niel, Jean-Bernard Pouy (Mr President !), Patrick Raynal et Gérard Filoche, Marc Villard, l’Islandaise Lilja Sigurdardottir, l’Américain Lance Weller... N’oublions surtout pas de citer Claude et Ida Mesplède que l’on ne présente plus !... Citons encore René et Brigitte, des fidèles du Goéland masqué et de Noir sur la ville ainsi que Franck et Nathalie qui se reconnaîtront...

Un grand bravo à la présidente de l’association du Goéland masqué, Marie-Françoise Plouzennec, à toute son équipe dynamique, efficace et toujours souriante !

Un grand bravo aux artistes !

Un grand bravo aux intervenants, avec une mention spéciale à Hervé Delouche et à Roger Hélias – président honoraire – toujours aussi grand lecteur et toujours aussi actif... Tous deux ont l’art et la manière d’interviewer les auteurs et de les mettre en valeur...

Est-il nécessaire d’ajouter que nous avons beaucoup apprécié ce 17e festival, qui a été un très grand festival ?

Roque Le Gall





La salle Cap Caval



Claude Mesplède et Lilja Sigurdardottir



D. Flageul, Y. Coquil, H. Delouche et R. Hélias



Hervé Le Corre



Ian Manook et madame



Lance Weller et Lilja Sigurdardottir



Marc Villard



Yvon Coquil