Retour à la liste des rencontres

Festival Noir sur la ville LAMBALLE 2009

Samedi 14 novembre 2009

Gros temps annonce la météo. Très fortes rafales de vent, proches de la tempête, accompagnées de grains tout au long de la journée. Tant pis ! Nous partons tout de même pour LAMBALLE. "Nous", c’est Arlette et moi, les doyens de MGRB... Il n’est pas question aujourd’hui de promenade touristique dans cette "ville commerçante et pittoresque, bâtie au penchant d’une colline..." Nous sommes "en mission !" Nous allons représenter MGRB à la treizième édition du festival "Noir sur la ville ..." En fait, tout le monde l’aura compris, nous nous rendons à Lamballe surtout pour notre plaisir...
Voici un compte rendu, forcément incomplet, partiel et partial de ce périple dans les Côtes d’Armor...

Relativement peu de circulation mais pluie et vent durant tout le trajet. Et puis (petit) miracle à l’arrivée : il ne fait pas du tout "noir sur la ville." Le ciel est dégagé, bleu par endroits, la pluie a même cessé... Promenade agréable dans la vieille cité. Belles maisons anciennes... La Place du Martrai... Le petit musée consacré à Mathurin Méheut, l’enfant du pays...
Petit restaurant sympa, accueillant mais quasiment désert : une dame seule, un couple "dans nos âges" = cinq clients. Nous apprendrons plus tard qu’en fait, tous les cinq, nous nous rendons au festival...

Dès 14 heures, nous entrons dans la Salle Municipale, où se déroule l’essentiel du festival. Peu de monde pour l’instant. Quelques auteurs sont déjà là. Les autres ne tarderont pas à suivre. Quant aux bénévoles, ils sont déjà à leur poste.
Première rencontre : Alain LE FLOHIC , le discret mais talentueux président de ce festival qui "chaque année, n’est ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre..." Nous discutons quelques minutes du festival, bien sûr, mais aussi de MGRB... Un rapide tour de salle, les auteurs sont quasiment tous présents et le public se fait de plus en plus nombreux...
Et soudain, face à nous, à quelques mètres à peine, "il" est là, "il" nous regarde puis "il" nous sourit... "Il" nous a reconnus...
Qui "il ?"
Mais l’érudit, le spécialiste, la mémoire vivante du polar et du noir, le père de "la Bible..." enfin, celui du "Dictionnaire des littératures policières," c’est la même chose, celui que tout le monde connaît (et qui connaît tout le monde) et respecte, le boute en train des festivals, le seul, l’unique, l’incomparable, le grand Claude MESPLEDE !!

On évoque des souvenirs, Plougastel-Daoulas... On parle auteurs, polars... Il se montre intarissable et incollable... Il dit s’intéresser de plus en plus au cinéma, aux musiques de films, à la musique en général...
Un homme passionnant et chaleureux... Claude tient à tous prix à nous "présenter à des tas de gens..." C’est ainsi que nous faisons la connaissance de Roger HELIAS, un autre passionné, Président de l’Association dynamique et reconnue, Le Goéland Masqué...
Tandis que je discute avec Roger HELIAS, Claude et Arlette ont entamé un mini récital : tous deux vont chanter du Brassens, du Maurice Fanon et même du Joë Dassin... Ce n’est plus " Noir sur la Ville", c’est plutôt "Taratata, spécial nostalgie..."

Rencontres, dédicaces, discussions, le temps va passer vite, très vite... Nous serons partis avant 18 heures (il y a foule maintenant), moment de la remise des prix du concours de nouvelles. Pas comme ce couple d’Angers, croisé au restaurant. Depuis 5 ans, ils assistent au festival et sont présents toute sa durée... De vrais passionnés, eux aussi. Un grand plaisir de les avoir rencontrés...

Quelques moments (plus) forts (que les autres) :
Les rencontres avec Gérard ALLE, Jean-Hugues OPPEL, Caryl FEREY, Marc VILLARD, Yvon COQUIL, Hervé CLAUDE...et puis, rappelons-le, Alain LE FLOHIC, Roger HELIAS, "le couple d’Angers", et cerise sur le gâteau, le grand Claude MESPLEDE !
Une journée bien remplie, des rencontres intéressantes, des auteurs très accessibles, un super festival apprécié des auteurs et du public et une satisfaction : nous avons pu nous rendre compte que MGRB est connu de beaucoup !

Bien des choses à tous les MauvaisGenreux et les MauvaisesGenreuses.

Roque et Arlette

P. S. :
1- Thème du festival 2010 – La Biodiversité
2 - Thème du festival 2011 - Le Japon
3 – "Bleu sur la ville de Dublin." L’Equipe de France de football a écrasé les Verts par 1 à zéro