Retour à la liste des rencontres

Pierre Cauzien

Une soirée chroniques pas comme les autres

Mercredi 13 décembre, pour notre 29e soirée chroniques, Alain et Christiane nous ont fait un beau cadeau. Ils sont arrivés avec un invité, et quel invité !
Pierre Cauzien !

Pierre Cauzien, acteur, témoin, victime de cette tragique journée du 17 avril 1950... Il nous a longuement parlé du Brest de l’après-guerre, du Brest des années 50, une ville en pleine reconstruction, un immense chantier... Il a évoqué le climat social de l’époque, une époque éprise de justice sociale, la grande grève de mars – avril et enfin il nous a fait revivre le film de cette journée sanglante du 17 avril 1950 :

« Un homme est mort », Edouard Mazé. Une vingtaine d’autres, dont Pierre Cauzien ont été blessés...

Témoignage vécu, de première main, absolument passionnant... Il faut dire que Pierre Cauzien a des talents de conteur et qu’il n’est jamais à court d’anecdotes. Avec humour, bonhomie, « sans colère et sans haine » (Quelle leçon !), il nous a fait passer une soirée « pas comme les autres ».

Merci à toi, Pierre, « le handicapé clandestin » ! Sache que nous avons été très touchés et très honorés de ta présence. Tu es un grand bonhomme !

Roque Le Gall
Un homme est mort

P.S. : Pierre Cauzien nous a également parlé de Kris et Davodeau les auteurs de cette œuvre témoignage de bande dessinée (« Un chef d’œuvre de bande dessinée » a reconnu la presse dans son ensemble).

A signaler, la grande gentillesse et la grande disponibilité de Kris et Davodeau lors des séances de dédicaces... Deux grands bonshommes, eux aussi !