Retour à la liste des rencontres



Impro-BD

au festival d'Angoulême

Impro-BD

Tout a démarré ici :

Lors d'un de nos rendez-vous hebdomadaires dans l'arrière-salle du très sibérien, mais néanmoins chaleureux Baïkal Café (rue de Glasgow, à Brest) est avancée l'idée d'un spectacle mélangeant improvisation et bande dessinée... IMPRO-BD était née !

Le 11 février 2006 dans la salle des conférences de la mairie de Brest et devant 300 personnes, Mauvais Genres – Rade de Brest, qui a passé plusieurs mois sur l'organisation artistique, a le plaisir d'accueillir les joueurs de la LIBIDO (bien connue des brestois amateurs d'impro) et la LIN (Ligue d'Improvisation de Neuchâtel-Suisse) pour la première d'IMPRO-BD.

Sont présents aussi l'atelier des « Violons Dingues », collectif brestois d'auteurs de BD et parmi eux, Kris, scénariste entre autre du très remarqué et récompensé Un homme est mort. Enthousiasmé par l'idée, Kris propose quelques semaines plus tard à Lewis Trondheim que Mauvais Genres – Rade de Brest réitère Impro-BD au Festival international de bande dessinée d'Angoulême.

Début septembre, rendez-vous est pris à Paris avec B. Mouchart, directeur artistique du Festival : OK pour IMPRO-BD, mais en co-production FIBD, Fluide Glacial en la personne de son rédac chef Thierry TINLOT et Mauvais Genres – Rade de Brest... IMPRO-BD à Angoulême est lancée !

Mi-décembre après plusieurs échanges de courriels entre Mauvais Genres – Rade de Brest et Thierry TINLOT, un premier canevas de catégories est mis au point et essayé aux VOÛTES, à Paris. Sont présents quelques acteurs de la Ligue Professionnelle d'Improvisation Belge, de la LIBIDO et de la CLIQUE de Brest, ainsi que les dessinateurs pressentis : Edika, MO/CDM, Clarke, Chauzy et J.C. Fournier. L'essai est concluant, tout le monde rentre rassuré...

25 janvier 2007 : Oli et Frank (de la Ligue d'Improvisation de Brest et de l'Ile d'Ouessant), Corinne et Manue (de la CLIQUE de Brest), Marc, Jacques et Annecat (de Mauvais Genres – Rade de Brest) montent dans le train pour Angoulême via Paris... 4h52, c'est très très tôt mais bon... Plusieurs épaules viennent au secours du grand Jacques :

25 janvier 2007 : 13h05... Angoulême, enfin ! Nous attendons quelques minutes que la navette officielle du Festival vienne nous récupérer pour nous amener chez Monsieur Santo-Tomas notre adorable logeur.

Oli met cette pause à profit pour s'entraîner à saluer ses fans....

Après avoir pris possession de nos chambres (toutes super sympa...), nous nous rendons au théâtre d'Angoulême

où l'équipe de Belgique nous rejoint pour un premier entraînement.

Bref ça démarre bien !

Le soir, nous sommes invités à la table de Fluide Glacial où nous sommes reçus comme des pachas.

Nous sommes au lit pas trop tard car demain GROSSE journée...

26 janvier 2007 : Pour nous mettre en forme nous montons jusqu'au théâtre à pied. Il a neigé sur Angoulême quelques jours avant et il fait vraiment très, très froid.

Première répétition « en vrai », sur la grande scène du Théâtre...

Jean-Marc Cuvellier (de la Ligue Belge), cale les lumières et le son. Les joueurs et les dessinateurs sont là.... c'est parti... La salle est très belle. Nous mettons du temps à nous repérer (il y a beaucoup de couloirs) mais la visite des coulisses est toujours une curiosité et un bonheur pour les amoureux de théâtre (tellement qu'on a pô pris de photo... !).

Tout est au point et avant le lever de rideau nous allons faire un tour dans cette charmante ville

26 janvier 2007...18h :

coup de téléphone... « on est arrivés, z'êtes où... comment on fait ? » super la bande est au complet, Mike, Hervé, Marion, Alain et Christiane viennent d'arriver dans le bô camping-car... la fête peut vraiment commencer !

Dans les loges, la pression commence à se faire sentir,

La salle se remplit doucement mais... complètement (720 personnes ! Gloups).

Marc est réquisitionné pour la distribution des bulletins de vote illustrés par Binet :

19h15 :

Les lumières s'éteignent et le début du spectacle est rythmé par Xavier-Edouard Horemans, claviériste de la Ligue de Belgique. Il chauffe la salle avec plein de petits trucs super sympas, et annonce l'entrée du Maître de Cérémonie « notre Titi national (pour les Belges ;o) » Thierry Tinlot.

Après quelques explications et remerciements aux techniciens du théâtre, l'arbitre et les joueurs font eux aussi leur entrée...

Pour le reste, les photos raconteront mieux que nous l'ambiance, la complicité entres joueurs et dessinateurs, le plaisir du public, les fêtes après etc., etc. Régalez vous !!!

Ce fut un très, très grand moment pour nous tous... inoubliable !

Mais Angoulême c'était aussi plein d'expos super

Voilà, un grand merci à Kris tout d'abord pour avoir pris le risque de « ruiner » sa réputation auprès de Lewis Trondheim pour nous soutenir. Pour ça et pour tout le reste... on t'aime ! ;-).

Merci au Festival et à Fluide Glacial de la confiance accordée... on a assuré mais vous étiez bons aussi ;o)

Merci à Olivier Cariou, Franck Chuiton, Corinne Cariou et Manue Josselin, c'est toujours un plaisir et un honneur de vous mettre en scène.

Merci aussi aux joueurs de la Ligue professionnelle d'Improvisation Belge : Jean Marc Cuvellier, Laurent Renard, Sébastien Hébrand et Dominique Patueli, mais aussi Xavier-Edouard Horemans pour ton accompagnement musical et Caroline Von Bibikov pour ton arbitrage. Nous avons beaucoup appris et beaucoup ri avec vous !

Merci et RESPECT à nos 5 dessinateurs (Mo/CDM, Clarke, Fournier, Chauzy, Boucq et Edika). Votre gentillesse, votre humour et votre disponibilité restent un des moments forts, très forts de cette IMPRO-BD.

Enfin, merci à tous mes camarades de Mauvais Genres – Rade de Brest... pour y avoir cru ! Je suis depuis habitée par l’IMMENSE fierté que nous ayons proposé la première IMPRO-BD du Festival d'Angoulême, car soyez en sûrs... il y en aura d'autres !

Annecat
janvier 2007

Photos : H. Beilvaire, M. Cabon, C. Cariou, A.C. Suquet, T. Tinlot

Album photos